Glossopathies et vitamines

Glossopathies et vitamines

Message par Laurent » 26 Fév 2013, 19:48

Source: ASSOCIATION LANGUE de FEU

Certaines carences peuvent aussi être à l'origine de diverses glossopathies: Aliments raffinés ou mauvais mode de préparation des aliments, régimes déséquilibrés, besoins accrus (grossesse, contraception, vieillesse...), perte d'appétit et alimentation peu variée résultant d'une dépression, de l'âge, de la solitude. Les raisons pouvant conduire à un manque de vitamines sont nombreuses. Or certaines vitamines participent, directement ou indirectement, au bon état des muqueuses.

C'est en particulier le cas des vitamines: A, E, C, et de celles du groupe B : B2, B3, B5, B6, B 9, PP...
D'autres ont une influence sur le système nerveux et la douleur: Bl, B6, B12 ...

L'alimentation raffinée (farine, pain blanc, riz blanc...) n'apporte pas toujours, contrairement aux aliments complets, la quantité de vitamines voulue.
En effet, la majorité des vitamines est contenue dans l'enveloppe des céréales. Les produits frais ou surgelés sont plus riches en vitamines que les conserves et plats préparés.
La cuisson, l'eau en détruisent aussi beaucoup. L'idéal est de cuisiner à la vapeur, ou alors avec un minimum d'eau que l'on récupère ensuite pour un potage, et de ne pas laisser tremper fruits et légumes, ainsi que l'air et la lumière si les aliments sont mal ou longtemps stockés. L'idéal pour une alimentation équilibrée serait de consommer, outre les viandes et produits laitiers, des crudités et des aliments complets. Mais ceux-ci n'étant pas toujours bien tolérés et les abats par ailleurs peu recommandables, il peut être intéressant d'avoir recours à des compléments alimentaires comme la levure de bière, le germe de blé, l'huile de foie de morue ou la propolis mâchée comme un chewing-gum, puis avalée.

A chacun de voir ce qui lui convient. Quant aux vitamines de synthèse, leur prise nécessite un avis médical.

La vitamine et la provitamine A se trouvent surtout dans le foie d'animaux ainsi que dans l'huile de foie de morue. Egalement (par ordre décroissant) dans les légumes verts, les carottes, la margarine et le beurre, en quantité moindre dans les oeufs (le jaune), les poissons gras, les produits laitiers entiers, les légumes et fruits de couleur jaune-orange (abricots, agrumes). La carence en vitamine A (rétinol) est responsable d'affections cutanées et des muqueuses (kératinisation de la muqueuse buccale) mais attention, une surdose de vitamine A peut entraîner une atrophie de la muqueuse, doublée de glossodynie. La vitamine A est notamment indiquée en cas de dessèchement de la peau et de psoriasis. Attention elle est sensible à l'air, la lumière et les fortes cuissons.

La vitamine E possède des propriétés anti-oxydantes et intervient dans le métabolisme des vitamines A et K. On la trouve dans les germes de céréales et les huiles de mais, tournesol, soja, ainsi que dans les margarines, légumes verts, pain, œufs, foie. Cette vitamine participe aussi à l'entretien des tissus nerveux et musculaires. Attention elle craint la lumière, l'air et la chaleur.

La vitamine C augmente la résistance aux infections, et participe au maintien de l'intégrité de nombreux tissus. Elle favorise la cicatrisation, mais également l'absorption du fer. Tous les fruits et légumes en sont riches, et en particulier cassis, persil, choux, fraises, suivis des agrumes, etc. Sa carence (responsable autrefois du scorbut) est fréquente chez les personnes âgées, les fumeurs... et les sportifs. Attention elle n'aime ni l'eau, ni la chaleur, ni l'air.

La vitamine B1 (thiamine) joue un rôle important dans le métabolisme et intervient dans la transmission de l'influx nerveux. On la trouve dans les germes de céréales et la levure de bière et en moindre quantité dans les noix, noisettes, pruneaux, riz, pain, céréales complets, jaune d’œuf, porc. Sa carence, fréquente, entraîne fatigue, anxiété, et peut être responsable de névralgies, de vésicules dans la bouche et sur le ventre de la langue ainsi que du béri-béri. Les personnes souffrant de troubles intestinaux ou consommant de l'alcool sont davantage exposées à sa carence. Attention La chaleur, l'eau, le micro-ondes la détruisent.

La vitamine B2 (riboflavine) assure l'entretien des organes. La levure de bière, le germe de blé et le foie en sont très riches, les champignons, oeufs, lait, yaourts, fromages et viandes, poissons en contiennent en moindre quantité. Sa carence entraîne des inflammations de la bouche et de la langue (chéilite angulaire et glossite - langue magenta - avec atrophie des papilles, et fréquemment glossodynie). Attention, elle craint la lumière et comme toutes les vitamines, le raffinage des aliments.

La carence en vitamine B3 (niacine) entraîne une stomatite érythémateuse et ulcéreuse, s'accompagnant d'ordinaire de glossite et de glossodynie.

La vitamine B5 (acide pantothenique) entretient la peau, les muqueuses et les cheveux. Elle est présente dans la levure de bière, les abats et les oeufs. Son manque peut provoquer chéilite et glossite. Elle déteste l'eau et la chaleur.

La vitamine B6 (pyridoxine) joue un rôle important au niveau du système nerveux et de la peau. On la trouve dans la levure de bière, le germe de blé, les noix, puis dans les abats, fruits, légumes verts, oeufs et lait. Sa carence (également chez les personnes sous contraceptifs oraux ou prenant certains antibiotiques ou hypotenseurs) peut être responsable de glossite (langue magenta), de chéilite angulaire, et d'atteinte des nerfs. Elle n'apprécie ni l'eau ni la lumière.

Le manque de vitamine B8 (biotine) peut donner à la langue l'aspect d'une carte de géographie décolorée, correspondant à une atrophie papillaire en plaques.

La vitamine B12 (cyanocobalamine) est parfois employée à forte dose dans le traitement des névralgies. Présente dans la viande de boeuf et le foie, elle combat aussi l'anémie, au même titre que la vitamine B9 présente dans les huîtres, les noix et les légumes à feuilles. La lumière est leur ennemie, ainsi que, pour la B9, les contraceptifs.

La carence en vitamine B12 rencontrée dans l'anémie de Biermer (anémie pernicieuse) est parfois responsable d'une stomatite érosive, mais surtout d'une glossite dépapillante accompagnée de glossodynie (glossite de Hunter).

La vitamine PP est indispensable au bon fonctionnement des cellules. Elle est présente dans la levure de bière, les viandes, poissons, farine complète et légumes secs et de façon générale répandue dans tous les aliments sauf les matières grasses. Sa carence entraîne des glossites, de l'anxiété et des troubles de la sensation.
Avatar de l’utilisateur
Laurent
 
Message(s) : 65
Inscription : 06 Fév 2013, 13:38
Localisation : Paris

Retour vers Anémie en vitamines B12

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité